Sœurs de Saint François de Sales de Saint-Geniez d'Olt


Le 5 juillet 1672, l'abbé Mercadier, directeur du séminaire Saint-Charles de Saint-Géniez, réunit 9 

jeunes filles pieuses, afin de vivre en communauté pauvrement, d'instruire et de soigner les plus

pauvres, en s'inspirant de l'Union Chrétienne (congrégation fondée à Paris par Mme de Palaillon en

1661) et suivant les premiers objectifs que Saint François de Sales avait fixé lors de la création des

Soeurs de la Visitation : les Filles du Travail devaient instruire et en même temps gagner leur vie grâce

au travail manuel.

Les neufs jeunes filles étaients : Toinette Enfurge, Jeanne Delmas, Gabrielle Delmas, Toinette

Bertrand, Jeanne Bertrand, Madeleine Combarel, Magdeleine Marmel, Marguerite Sadoul et Hélix

Nadal ; elles prennent le nom de Filles du Travail et Saint François de Sales (canonisé en 1665)

comme saint patron.


En 1878, la communauté comptait 22 membres (source Les congrégations religieuses en France.../ Préf. E. Keller, 1880)

Saint-Géniez a aidé à la fondation de plusieurs congrégations autonomes :

1675 : Pomayrols, fondée par Jeanne Prat, Anne Prat, Antoinette Nozerand et Marguerite Bro

1698 : Sœurs de l'Union à Bozouls


1734 : Saint-Pierre de Bessuejouls qui deviendra la congrégation des sœurs de Saint Joseph de l'Union

1739 : Lavernhe, fondée par Catherine Lavabre, Jeanne Cornuéjouls, Gabrielle Andrieu et Jeanne

Desmases, elles deviendront les sœurs de Saint François de Sales.

1844 : à Naves d'Aubrac, la congrégation des sœurs de Saint Joseph de l'Union fondée par

Elisabeth Teyssié (Soeur Sainte Euphrasie) et Catherine Niel (Soeur Sainte Emilienne),


De nombreuses associations se créent dans le diocèse :

1682 à Rodez, les sœurs de Saint Joseph dites de l'Union, fondées par Pomayrols

1682 à Marcillac, les sœurs du Travail et de la Croix

1688 à Séverac le Chateau

1725 à Auzits, les sœurs de Saint François de Sales

1729 à Lunet, les sœurs de Saint-François de l'Union

1739 à Saint-Parthem

1742 à Conques, les Sœurs de Saint Joseph de l'Union

1745 à Saint Cyprien, les Sœurs de Saint-Joseph de l'Union

1759 à Salles la Source, les Filles de l'Union et du Travail

1825 à Villecomtal, les sœurs de Saint-François

1827 à Peyrusse le Roc, les sœurs de Saint François de Sales

mais aussi à Saint Rome de Cernon, Sainte Geneviève, Lunac, Livinhac le Haut, Cuzac, Saint-

Hippolyte, Coupiac, Soeurs de Saint François de Brusques, Sœurs de Saint Joseph de Laguiole et

Vabres.

La congrégation s'unit avec d'autres congrégations : avec Lavernhe le 10 septembre 1921, Bozouls le 10 septembre 1921,

Naves d'Aubrac le 20 septembre 1928, et Saint-Pierre-de-Bessuejouls le 2 novembre 1931.

En 1959, Saint-Geniez s'unit à Rodez et Lunet pour fonder l'Union Saint-François de Sales de Rodez.


Le couvent, 14 rue Rivié à St Geniez
Comments