Soeurs du Saint Nom de Jésus de La Ciotat


Congrégation de droit diocésain fondée à La Ciotat en 1832 par l'abbé Antoine-Hippolyte Vidal et Rosine Demolins (1810-1859), en religion Mère Marie-Thérèse.

A la suite d'un sacrilège commis à Marseille en 1861, la congrégation avait adopté la pratique de la Réparation Eucharistique, un vitrail dans le couvent d'Elvaux rappelle cette dévotion.

En 1903, la congrégation fuit la France pour la Belgique. Elle reviendra en France à Marseille.

Dans les années 60, elle possédait deux maisons en Belgique et trois maisons à Marseille, dont la Maison -mère située à Sainte Marthe. La congrégation s'est éteinte dans les années 80.

La fondatrice est enterrée dans le caveau de la communauté, au cimetière Sainte-Croix de La Ciotat. Le fondateur est enterré dans l'église Saint-Vincent-de-Paul de Marseille.

Mère St Paul (née Elisabeth Aubert 1810-1891) 2ème supérieure générale de 1868 à 1891
Mère Marie Emmanuel (née Elisa Ventre 1821-), 3ème supérieure générale à partir de 1891

Caveau des sœurs au cimetière Sainte Croix de La Ciotat
Tombeau du fondateur
Vitrail dans la couvent d'Elvaux

Sœurs en tenue, à Marseille (collection Guy Tani)
Sœurs en tenue, à Marseille (collection Guy Tani)
Sœur en tenue (collection Guy Tani)
Memento de Sœur Anne-Marie Muller, en Belgique
Comments