Sœurs Trinitaires de Saint-Martin-en-Haut


Congrégation de droit diocésain fondée à Saint-Martin-en-Haut par le curé, le père Claude Animé (1757-1829).

Le 8 décembre 1803, 6 jeunes filles rassemblées par le père Animé prononcent leur 1er vœux. La congrégation fondée prend le nom de “Petit Institut de Marie”. Les 2 fondatrices et premières mères sont Marie Riondel (Mère Sainte-Françoise) et Louise Agathe Aynés (Mère Marie-de-la-Croix). Elles seront formées par Mère Sainte-Anne, Religieuses Trinitaire de Lyon.

En 1837, afin de hâter leur reconnaissance légale, elles adoptent le nom, la Règle et le costume des converses des Trinitaires de Valence. Elles seront cependant totalement autonomes. (Source G. Tani)


Le fondateur d'abord enterré dans l'église de Saint Martin en Haut est maintenant dans le tombeau des curés de la paroisse dans le cimetière. Les deux fondatrices sont également enterrées dans le cimetière communal.

Les sœurs se sont unies en 1970 avec les Sœurs de l'Enfant Jésus de Claveisolles pour former l’institut des Sœurs du Monde Rural.
Le fondateur
Plaque indiquant la première tombe du fondateur dans l'église de Saint Martin
Caveau des curés de la paroisse dans lequel se trouve le corps du père  Animé
Détail
Tombeau des fondatrices

Détail
Une religieuse en tenue (collection G. Tani)
L'ancienne maison mère

Comments