Sœurs de la Providence de Portieux

37, rue Maurice Coindreau
88330 Portieux
Congrégation de droit pontifical fondée en par le père Jean-Marie Moyë (1730-1793), béatifié en 1954.

En 1762 à Saint Hubert le père Jean-Martin Moyë fonde une congrégation qui sera dispersé par la révolution.  La congrégation se rétablie ensuite en deux congrégations une branche de langue allemande par l'abbé Decker qui ouvre en 1827 un noviciat à Saint-Jean-de-Bassel, qui deviendra la congrégation des sœurs de la Divine Providence de Saint Jean de Bassel en 1838 et une branche de langue française fondée par Claude-Eusèbe Feÿs et Antoine-François Raulin, qui ouvrent un noviciat en 1806 à Portieux et deviendra congrégation en 1859.

Le fondateur a été enterré à Trèves, près de l'actuelle cathédrale. Son tombeau a disparu, mais une plaque commémorative a été placée près de son ancienne sépulture.
Le fondateur
Plaque située à l'emplacement de l'ancienne sépulture du fondateur à Trèves
Comments