Sœurs de Saint-Joseph dites de la Sainte-Famille de Vagnas, puis Saint-Gervais-sur-Mare, puis Montpellier

Congrégation de droit pontifical fondée en 1839 à Vagnas dans l'Ardèche par le curé du village le père Pierre Coste (1802-1873) et sa sœur Ezéréide (1813-1871), en religion Sœur Marie, en adoptant les constitutions des sœurs de Saint-Joseph de Les Vans.

La congrégation s'installe à Saint-Gervais sur Mare et est reconnue en 1853.

En 1947, le siège de la congrégation est transféré à Montpellier.

La congrégation s'unit en 1954 aux sœurs de Saint-Joseph de Chambéry.

Les fondateurs d'abord enterrés dans le cimetière du couvent de Vagnas ont été transférés dans le cimetière communal de Vagnas.

Sœurs en costume

Mère Marie-Thérèse Calvas, dernière supérieure générale

Tombe des fondateurs

Langlois : 168

Bibliographie