Soeurs de Saint Joseph de Bon Secours de Toulouse

La maison mère était située 6 grand-rue Saint Michel à Toulouse, elle a été vendue aux Lazaristes. Elle appartient aujourd'hui à la mairie de Toulouse et est devenue salle Saint Michel (sources : http://cqsaintmichel.weebly.com).

La congrégation, qui ne comptait plus que 8 religieuses, a été incorporée à la congrégation des sœurs de Saint Joseph de Cluny de Paris en 1954.

La congrégation tenait 4 établissements : Toulouse, Sainte-Foy de Peyrolières, Bagnères-de-Bigorre et Paris.

Congrégation fondée en 1863 par Françoise Puntus de Barbazan (1832-1896), en religion mère Marie de Saint Joseph.

Le but de la congrégation était le soin des orphelines. Les orphelines apprenaient la couture, mais aussi la typographie et la reliure afin de leur assurer une profession au moment où elles quitteraient l'orphelinat. L'orphelinat possédait une "maison d'édition" : Librairie Saint-Joseph de Bon-Secours.

La fondatrice est enterrée dans le caveau de sa famille, cimetière de Terre-Cabade à Toulouse, section 4 division 1.

La fondatrice

Cloître de l'ancienne maison mère

l'ancienne maison mère avant les travaux

l'ancienne maison mère aujourd'hui

Tombe de la fondatrice

Détail de la plaque

Image memento de Marie-du-Rosaire Auville

Bibliographie